Juste un mot…

Il y avait l’Olt, il y a le Lot. Les bateliers qui descendaient le bois de châtaignier et la houille vers l’Atlantique et remontaient vers le Rouergue le vin du bordelais et le stockfisch ont cédé la place aux touristes qui peuplent les gîtes, visitent les sites et pagayent dans leurs canoës.

On ne se baigne jamais deux fois dans la même rivière,

dit Héraclite d’Ephèse pour signifier la fluidité du devenir et l’inconsistance de la prétendue réalité. En cela, il s’oppose à l’Ecclésiaste qui affirme qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil et considère les changements apparents qui nous impressionnent comme de simples reflets de surface qui n’affectent en rien l’immobile stabilité de l’être.
Les eaux puissantes et majestueuses du Lot, qui étreignent dans leurs méandres romantiques les forêts d’Entraygues, les vignes du Fel et les murailles de Gironde, peuvent aider la réflexion du philosophe à résoudre cette vieille contradiction ontologique. Les productions économiques et les marchandises ne sont plus les mêmes que dans les siècles passés mais la rivière reste source de richesse et créatrice d’activités qui constituent une culture propre à sa belle vallée.


Si, par la pensée spéculative, on dépasse les modifications liées, dans le cours de l’histoire, aux progrès des techniques et à leurs conséquences économiques, on s’aperçoit que le Lot demeure, à travers les époques, un garant d’équilibre entre nature et culture, un lieu de rencontre et d’intégration de groupes humains d’origines très diverses et un ferment de civilisation. Il semble nous dire qu’Héraclite et l’Ecclésiaste ont raison tous les deux et nous invite à réconcilier les contraires.
Plus qu’un simple élément de la nature, il est, pour ceux qui vivent sur ses rives, une véritable personne. Leurs yeux émerveillés contemplent une superbe rivière et, plus profondément, leur coeur reconnaissant devine la présence d’une âme.

Louis GOMBAUD

ARTICLES RÉCENTS

Entraygues, sa région et sa base de canoë

ENTRAYGUES Sa région et sa base de Canoë Depuis 37 ans, du canoë kayak est proposé sur le Lot, à partir d'Entraygues. Cette activité, d’abord sportive, est devenue touristique et sportive, avec une concentration sur les mois...

Guy Brunet

GUY BRUNET L'homme qui fait son cinéma Guy Brunet est un homme courtois, chaleureux, à l’écoute de son interlocuteur et, en même temps un peu méfiant, il craint de se « faire rouler dans la farine », de se « faire avoir »,...

Le musée Champollion

S’il est un personnage qui méritait absolument d’inscrire son nom sur le fronton d’un musée, c’est bien Champollion ! S’il est une ville qui se devait de l’accueillir, c’est, évidemment, sa ville de naissance, Figeac

Le Lot

le Lot est un « sillon de vie » en même temps qu’un trait d’union, « une sorte de dieu déchu dont, à notre insu, nous ne nous serions pas exonérés de l’antique grandeur ».

La tintin del molin

la tintin del molin est une chanson de meunier de la belle vallée du Lot. Chantée par le groupe Olto en langue d’oc et présentée par Gérard Pertus

PUBLICITE

Nous aimerions vous dire un dernier mot:

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire les Cahiers de la belle vallée sur le web, et nous nous en réjouissons. Nos publications de qualité ont un coût.  Nous sommes une association à but non lucratif , nous ne sommes rattaché à aucun groupe industriel. Les Cahiers de la belle vallée sont totalement indépendants. Pour nous aider à faire vivre la culture, l’Histoire, les Arts et le Patrimoine de la belle vallée du Lot, votre soutien est précieux

Entretien avec Christian Bernad

L ’Aménagement de la Vallée du Lot, l’une des plus belles rivières de France, est né d’une volonté locale, à la fin des années 60

Los carbonièrs de la Sala

Lo tèxte d’aquèla cançon faguèt escrich per Joan Bodon. Mans de Breish, musician e cantaire occitan, la metèt en musica e n’en faguèt l’enregistrament.

Billet philosophique 2

La population de Decazeville et des localités qui l’entourent nous donne une leçon de vie. Sous d’autres formes, avec un nouveau type d’entreprises qui utilisent de nouvelles technologies et fonctionnent sur un nouveau mode d’organisation

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *